21 septembre 2018

 

Dre François Gagnon

La prothèse complète conventionnelle implant-portée

Cette présentation porte sur la réhabilitation prosthodontique des espaces édentés complets supérieurs et inférieurs. La pratique de la prothèse complète amovible n’est pas obsolète. La conception et la réalisation des prothèses complètes demeure toujours un challenge esthétique, fonctionnel et biomécanique.
Une grande majorité de la clientèle âgée demeure complètement édentée.  Dans la mesure où le patient désire améliorer les performances biomécaniques de sa prothèse complète, l’addition d’implants demeure une approche thérapeutique réaliste pour supporter et retenir la restauration amovible.  C’est dans ce contexte que l’incorporation d’implants trouve son intérêt, d’une part pour réduire les inconvénients de ces prothèses, mais aussi pour faciliter leur intégration esthétique, biologique, fonctionnelle et psychologique. 
 Par contre, certaines considérations anatomiques, médicales et dentaires limitent la réalisation de prothèses complexes implanto-portées.  La fabrication de prothèses complètes simples, facilement ajustables et nettoyables demeure fréquemment l’approche thérapeutique la plus appropriée et la plus indiquée chez la population vieillissante ou en perte d’autonomie.
Au terme de cette présentation qui sera appuyée par des exemples cliniques, le dentiste restaurateur sera en mesure d’établir un plan de traitement clair et précis en fonction des différentes structures anatomiques et désirs du patient et de confectionner des prothèses complètes amovibles  conventionnelles ou implanto-portées simples et qui seront accessibles à la majorité de leur clientèle.

 

 

26 octobre 2018

 

Dre Marie-Ève Boucher

 

Guide des tarifs

 

Description:

L’Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) produit et met à la disposition de ses membres un Guide des tarifs à titre de référence dans la détermination de leurs honoraires.

Ce guide évolue au rythme des dernières réalités de l’exercice de la médecine dentaire et des plus récents développements techniques, de sorte que le nombre d’actes dentaires et de règles d’application se multiplie. L’utilisation de cet outil de facturation, mis à jour chaque année, devient donc de plus en plus complexe.

La présentation porte sur la façon dont le guide est élaboré par le comité des tarifs et de la nomenclature de l’ACDQ, sur la philosophie
qui le sous-tend, ainsi que sur la politique de l’Association en matière de régimes d’assurance de soins dentaires.

La présentation apporte un éclairage complet sur le bon usage du guide en couvrant chacun des chapitres pour préciser ses particularités
et les notes explicatives. Elle traite des questions le plus souvent posées et comprend une période de questions.

On y aborde aussi les relations avec les tiers payeurs, soit les assureurs privés et les différents régimes publics de soins dentaires, dont la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), de même que le Programme des services de santé non assurés (SSNA).

 

 

Objectifs généraux

• Améliorer la communication avec vos patients au moment de la facturation de vos honoraires.

• Mieux comprendre les règles qui régissent l’administration des régimes privés d’assurance de vos patients, de manière à éviter les pièges.

• Faciliter l’utilisation du guide en fonction de votre pratique et en faire un emploi judicieux.

• Revoir la politique de l’ACDQ en matière d’assurance de soins dentaires.

 

 

Les participants sont priés d’apporter leur Guide des tarifs pour le consulter durant le cours.

 

Cours d’une journée destiné aux dentistes, qui peuvent venir accompagnés des membres de leur personnel dentaire

 

 

 

9 novembre 2018

 

Dr Luc Gauthier

LE DÉPISTAGE ET LE TRAITEMENT DE L’APNÉE OBSTRUCTIVE DU SOMMEIL, CE QUE TOUT DENTISTE DEVRAIT

CONNAITRE ET L’IMPLICATION DANS SA PRATIQUE QUOTIDIENNE

 

Les participants seront en mesure de reconnaitre et de dépister les patients à risque de souffrir d’apnée du sommeil suite aux notions de bases qui leur seront présentées lors de cette conférence. Les outils présentés ainsi que le protocole à suivre afin que le patient soit référé au médecin spécialisé en sommeil pour l’établissement du diagnostic par celui-ci seront vus en détail. Les participants seront à même de bien comprendre leur rôle et implication dans le dépistage et le traitement de l’apnée obstructive du sommeil.


22 février 2019

 

Dre Laurie St-Pierre

 

Les restaurations antérieures et postérieures en composite

La  dentisterie  adhésive  occupe  actuellement  une  place  prépondérante  dans  la  pratique dentaire.  En  effet, la  demande  des  patients  pour  des  restaurations  esthétiques  et  la préoccupation des professionnels dentaires pour la conservation des tissus dentaires sains font  en  sorte  que  les  composites sont utilisés  quotidiennement.

Les  composites actuels permettent la  création  de  restaurations  directes qui  sont  à  la  fois conservatrices  et hautement esthétiques.

Ce  cours,  basé  sur  les  données  probantes  et  les  évidences  issues  de  la  littérature scientifique, vise à consolider et à mettre à jour les notions fondamentales en lien avec les adhésifs et les restaurations directes en composite dans le but de présenter une approche clinique conservatrice et prévisible, applicable au quotidien. 

Objectifs pédagogiques :

Prévenir la sensibilité postopératoire et l’infiltration marginale;

Sélectionner un système de matrices pour l’obtention de contacts interproximaux forts;

Créer une anatomie occlusale fonctionnelle et esthétique;

Se familiariser avec les développements récents en lien avec les adhésifs et les composites de type bulk-fill;

Choisir, pour les restaurations antérieures, les teintes et les opacités permettant d’obtenir une harmonie avec la dent naturelle;

Reproduire  dans  le  composite  les détails anatomiques,  la  texture  et  le  fini  de surface des dents naturelles adjacentes.

 

 

 

xture et le fini de
surface
des
dent
s
naturelle
s adjacentes
.

29 mars 2019

 

Me François Senécal ou Me Dominic Jaar

par l'ODQ

DéonTIlogie: pour une utilisation déontologique des technologies de l'information 

 

L’utilisation des technologies de l’information (TI) va grandissant dans la pratique de l’ensemble des professions réglementées – y compris au sein de la profession dentaire, pourtant traditionnellement moins «?documentaire?». Afin d’ajuster sa conduite professionnelle dans un nouvel environnement technologique et social, il devient nécessaire d’opérer un retour aux principes éthiques et déontologiques et d’en faire une nouvelle lecture. 

En effet, ces principes sont sollicités lorsque vient le temps de répondre aux questions soulevées par les nouvelles technologies : quelle conduite dois-je adopter sur les médias sociaux? Dois-je m’empêcher d’y être présent? Et d’un point de vue plus pratique : que dois-je faire pour respecter mon obligation de préserver le secret professionnel? Comment s’applique mon code de déontologie dans l’utilisation quotidienne des TI? 

Cette conférence présentera les principes éthiques et déontologiques en jeu et proposera une «?lecture technologique?» du Code de déontologie des dentistes. Les participants auront ainsi une idée plus précise de ce que la norme déontologique exige d’eux dans les environnements technologiques, de nouveaux repères, qui répondent aux nouveaux risques, étant en effet souhaitables. 

Enfin, dans un contexte où convergent les préoccupations sociales liées à la protection de la vie privée, la grande sensibilité des données médicales et la complexité de la sécurité de l’information, une partie importante de la journée sera ensuite consacrée aux questions de sécurité de l’information et de protection de la vie privée, et aux mesures à mettre en place pour limiter ces risques.

 

 

19 avril 2019

 

Dr Yves Gagnon


Le dentiste et la prothèse amovible: une espèce en danger d’extinction?

 

Nous savons maintenant que le denturologiste se considère comme l’expert de la prothèse. Aucune distinction quant au type de prothèse n’est cependant faite dans leurs publicités. Avec notre gouvernement qui lui allouera bientôt le droit de faire de la prothèse fixée sur implants, il se proclamera bientôt l’expert de la prothèse sur implants. Nous avons donc le choix, continuer à pleurnicher que certains dentistes ne devraient pas poser d’implants pour les denturologistes ou devenir meilleur dans toutes les disciplines de la prothèse amovible conventionnelle ou sur implants. Cette journée nous permettra d’établir un plan de match gagnant pour tous les dentistes, qu’ils veulent reprendre la prothèse ou devenir plus compétent en prothèse amovible ou sur implants.

 

Formation réservée aux dentistes, inscription par courriel obligatoire, places limitées.

 

La formation aura lieu à l'Auberge le Baluchon, dîner sur place inclus.